[ACL / CLA]

Procès-verbal de l'assemblée générale de l'ACL - 1996


Procès-verbaux en français:
1996
1997
1998
Minutes in English:
1996
1997
1998


Procès-verbal de l'assemblée générale de l'Association canadienne de linguistique Inc.,
le 24 mai 1996, de 15h40 à 17h00, E-324, Université Brock


1. Adoption de l'ordre du jour

L'ordre du jour de l'assemblée générale est approuvé (Jack Chambers, Elizabeth Cowper).

2. Adoption du procès-verbal de l'assemblée générale précédente

Le procès-verbal de la réunion du 2 juin 1995 est approuvé (Elan Dresher, Jack Chambers).

3. Questions reliées au procès-verbal du 2 juin 1995

Cotisations. Pour répondre aux coupures du CRSH ainsi qu'aux coûts augmentés en ce qui concerne la production et la distribution de la Revue, le nouveau barème annuel des cotisations pour 1997 sera le suivant: établissements 50$ (antérieurement 40$, et 45$ en 1996), membres ordinaires 45$ (40$ avant 1997), étudiants 15$ (12$).

4. Rapport du Comité de programme

Le président du comité de programme, W. Cichocki, note la soumission de 74 résumés, dont 67 acceptés, pour un taux d'acceptation de 90,5%. Dix soumissions sont par la suite retirées. Son rapport indique également que les soumissions pour la réunion 1994 de Calgary s'étaient chiffrées à 90; celles de la réunion 1995 à l'UQAM à 144. La distribution et le taux d'acceptation des résumés suivant les divers domaines sont: analyse du discours [2/1 (= 2 soumis, 1 accepté)], acquisition L1/L2 [6/5], linguistique historique [4/2], lexique [2/1], morphologie [4/4], phonétique [2/2], phonologie [14/14], psycholinguistique [3/3], sémantique [9/8], sociolinguistique [5/4], syntaxe [23/23]. D'autres points dans le rapport: la nouvelle date de soumission des résumés (le 15 janvier) est bien appréciée; le format pour les communications de 40 minutes au lieu de 20 ou de 30 minutes, ou des ‘séances-affiches', est, d'après le comité, le plus convenable. La soumission électronique des résumés s'avère compliquée: actuellement, une copie de chaque résumé, souvent d'un format très élaboré, constitue une page du programme du congrès.

La nouvelle date limite plus avancée pour la soumission des résumés du 15 janvier provoque une discussion considérable. W. Cichocki en réitère les raisons: pour faire parvenir le programme final aux Presses de l'Université de Toronto avant le 1er mars, une date limite du 1er février ne permettrait pas le temps d'organiser une réunion du comité, de faire les recommandations et de dresser un horaire pour le programme. On propose (Elan Dresher, Patricia Shaw) que la date de soumission des résumés soit le 25 janvier. La proposition ne passe pas, mais la question sera discutée lors de la réunion de 1997. Le rapport est adopté, avec les remerciements de l'association à Emmanuel Nikiema et aux membres du comité de leur travail remarquable;.

5. Rapport de la Rédactrice de la Revue canadienne de linguistique

Anne Rochette, rédactrice en chef de la Revue canadienne de linguistique, présente son rapport annuel. Ce rapport indique que le volume 40 de la Revue contient 12 articles, dont 6 en français et 6 en anglais, et 33 comptes rendus, dont 7 en français et 26 en anglais. Le total des pages se chiffre à 468. (Le volume 39 contient 6 articles, 4 articles comptes rendus et 60 comptes rendus, pour 378 pages.) En 1995, 20 articles ont été soumis à la Revue. De ce nombre, 5 paraissent dans le volume 40, 2 paraîtront dans le numéro 41(1), 3 sont acceptés sous réserve de modifications de la part des auteurs, 2 sont en cours d'évaluation (fin mai 1996), et 8 sont refusés. (En 1994, 30 articles ont été soumis: 7 ont été acceptés, 19 refusés et 2 sont toujours au stade de la révision.) Le comité de rédaction a approuvé deux propositions de numéros thématiques: l'une sur la syntaxe des langues celtiques (rédactrice invitée Eithne Guilfoyle), et l'autre sur l'acquisition L1 du français (rédacteur invité Daniel Valois).

La Revue a reçu des revenus de 29 834,11$ des sources suivantes: le CRSH, l'ACL, la vente d'anciens numéros, droits éditoriaux et intérêts bancaires. Les dépenses pour les 3 premiers numéros du volume 40 ont été de 31 505,95$ et le coût de production estimé du dernier numéro est de 4 865,80$ pour un total estimé des dépenses de 36 371,75$. La Revue a reçu une nouvelle subvention du CRSH de 8 645,00$ par année pour les trois prochaines années, ce qui représente le maximum qu'on pouvait demander selon les nouveaux règlements. Ce montant représente une baisse de revenus de 5 765,00$ par année. À partir de juin 1996, Gisèle Chevalier et Patricia Balcom de l'Université de Moncton occuperont conjointement le poste de rédactrice des comptes rendus. De grands remerciements à Jean-François Prunet pour son dévouement constant pendant les quatre dernières années. Au cours de la réunion, on note que le Comité d'examen de la revue (Elan Dresher, Yves-Charles Morin) a élaboré une procédure en ce qui concerne les auteurs qui veulent répondre aux comptes rendus de leurs livres. Le rapport est accepté (Anne Rochette, Jack Chambers), avec l'appréciation de l'association envers Anne pour sa constance dans ce travail de première importance.

6. Rapport du Secrétaire-Trésorier

On distribue le rapport du Secrétaire-Trésorier.

L'état financier pour l'exercice 1995-96 indique les rentrées suivantes pour l'année fiscale précédente, 1 avril 1995 - 31 mars 1996: subvention 1995 du CRSH: 7 696$; cotisations: 22 916,39$; revenus du Congrès 1995: 1 475$; transfert du compte de Toronto à Saint Jean, Terre-Neuve: 105,93$. Total des rentrées: 32 193,32$.

Les sorties de fonds pour l'exercice: transfert de fonds à la Revue: 12 000$; coûts du congrès 1995 (frais d'imprimerie et distribution du programme: 1 885,87$; frais d'administration: 651,06$; cotisations aux fédérations et associations: 1 614$; production et distribution du Bulletin ACL: 1 263,85$; congrès 1996 (frais de voyage pour les membres du Comité de programme, programme préliminaire): 1 960,76$; subventions de voyage pour les membres ordinaires et étudiants: 4 802,08$; frais de voyage pour les membres du Conseil d'administration: $2 374,59. Total des sorties de fonds: 26 552,21$. Solde créditeur pour l'exercice 1995-96: 5 641,11$.

* État des effectifs de l'ACL [nombre des effectifs de l'année précédente entre crochets], ainsi qu'indiqué par la section Revues des Presses de l'Université de Toronto:

Répartition géographique des membres: 10 mai 1995

                          Ordinaires   Étudiants  Honoraires Établissements

Alberta                     15 [19]      6 [6]      0           3 [4]
Colombie-Britannique        32 [36]     20 [34]     3 [3]       7 [9]
Manitoba                     7 [9]       2 [1]      0           5 [4]
Nouveau-Brunswick            7 [6]       3 [0]      0           4 [4]
Terre-Neuve                  8 [8]       0 [2]      1 [1]       1 [1]
Nouvelle-Écosse              3 [4]       0 [0]      0           3 [2]
Ontario                     57 [64]     32 [36]     5 [5]      24 [28]
Île du Prince-Édouard        2 [2]       0 [0]      0           1 [1]
Québec                      39 [52]     37 [47]     7 [9]      15 [15]
Saskatchewan                 2 [2]       1 [1]      0           2 [2]

(Sous-total: Canada)       172 [202]   101 [127]   16 [18]     65 [70]

États-Unis                  19 [20]     16 [16]     0 [3]     191 [189]
Autres pays                 15 [11]      5 [3]      1 [1]     162 [169]
Total = 763 [830]          206 [234]   122 [146]   17 [22]    418 [428]

On discute brièvement la nature du solde créditeur, et l'association est assurée que les finances sont en bon état. On indique la contradiction entre une hausse de cotisations et un budget en crédit: en réponse, on souligne que la Revue aura besoin d'une subvention plus grande de la part de l'association, que des coupures supplémentaires du CRSH sont anticipées, et qu'il est temps de s'autofinancer davantage. D'autres points de discussion: le besoin d'augmenter les cotisations graduellement, et l'effectif réduit. Les représentantes et représentants universitaires distribueront des formules d'adhésion, et la Revue sera publicisée dans d'autres revues. Le rapport du Secrétaire-Trésorier est proposé et approuvé (D. Walker, D. Bouchard) avec des remerciements à Jim Black.

7. Rapport du Comité des candidatures

Sandra Clarke, Présidente du Comité des candidatures, propose les candidates et candidats suivants aux postes vacants aux comités permanents et au Conseil d'administration de l'ACL:

Vice-Présidente 1996-1998: Keren Rice, Université de Toronto

Comité de programme 1996-2000: Henrietta Hung, Université d'Ottawa

Membres adjoints 1996-1999:
Raymond Mougeon, Université York
Charlotte Reinholtz, Université de Manitoba

Comité sur le statut des femmes en linguistique:
Sheila Embleton, 1996-98, Université York (Prof.)
David Heap, 1996-97, U. York/U. de Toronto (Étudiant)
Donna Lillian, 1996-98, Université York (Étudiante)

Représentante à la Fédération canadienne des sciences humaines et sociales: [nommée par le Conseil d'administration]
Elizabeth Cowper, Université de Toronto

S. Clarke remercie celles et ceux qui ont soumis des nominations ainsi que les autres membres du Comité des candidatures, Daniel Valois et Rose-Marie Déchaine. Le rapport du Comité des candidatures est proposé et approuvé (S. Clarke, D. Walker).

8. Rapport du Comité sur le statut des femmes en linguistique [Keren Rice]

Un questionnaire élaboré pour obtenir des renseignements sur les carrières académiques en linguistique ayant été distribué en mai, on encourage les linguistes à le remplir, fournissant des réponses aux questions qui ne les gênent pas. Un deuxième questionnaire visant les directrices et directeurs de département sera distribué par la représentation locale. Des remerciements aux membres du comité, ainsi qu'à Walter Cichocki, Ron Smyth, Bonnie McElhinney et à d'autres qui ont rendu service.

9. Rapport du Comité sur les langues en danger [Alana Johns]

Les membres de ce comité sont: Alana Johns [Memorial, U. de Toronto], Irene Mazurkewich [Memorial], Patricia Shaw [UBC], Keren Rice [U. de Toronto]. On annonce un préavis de proposition, à voter par courrier, pour établir un comité permanent appelé le Comité sur les langues amérindiennes du Canada / Committee on Canadian Aboriginal Languages. Alana Johns (ajohns@morgan.ucs.mun.ca) encourage la consultation à ce sujet. Elan Dresher suggère que le comité étudie la possibilité de faire publier des monographies sous forme de résumés de grammaire sur les langues amérindiennes du Canada, avec une rédactrice ou un rédacteur en chef, et d'un format standardisé. Patricia Shaw indique que les Presses de l'Université de Colombie-Britannique publieront des grammaires d'ensemble: ceci pourraient se faire par l'intermédiaire de la Revue s'il y a des fonds supplémentaires. Cette idée est reçue avec enthousiasme: le comité s'engage à s'y pencher.

10. Divers

i. Publication des Actes de la réunion annuelle. D. Walker fait savoir que les étudiants gradués en linguistique de l'Université de Calgary ont accepté ce travail, et qu'ils recevront un budget pour couvrir leur coûts, à rembourser une fois le stock des Actes vendu. Les étudiants de l'Université de Toronto sont remerciés pour leur travail dans ce domaine depuis plusieurs années.

ii. Bulletin de l'ACL. K. Rice indique que le Bulletin a été produit par l'équipe suivante: Elaine Gold, Sarah Cummins, Parth Bhatt, et Keren Rice. Le Bulletin de 1996 sera le dernier en format imprimé; après, il sera distribué par le site de la toile mondiale qui sera établi au courant de l'été. Peter Avery (Université York) a offert d'assumer la rédaction du Bulletin. D. Walker remercie l'équipe de leurs efforts, et indique qu'un bulletin électronique devrait permettre des mises à jour plus fréquentes et des dépenses très réduites.

iii. Comité sur la constitution. Jack Chambers, président du Comité sur la constitution, fait savoir que la constitution de l'ACL a besoin de clarifications et d'une mise à jour. Aucun conseil de la part de l'association n'est encore reçu jusqu'à la date de la réunion. La constitution actuelle se trouve dans le Bulletin de 1988; une copie est disponible de Jack Chambers. [Une copie de la consitution 1988 se trouve également au site de l'ACL sur la toile mondiale.] Le comité fera un rapport lors de la prochaine réunion annuelle; toute suggestion est à faire parvenir à un des membres du comité indiqués ci-dessous:

* Jack Chambers, Linguistics Department, University of Toronto, Toronto, M56 1A1, chambers@chass.utoronto.ca

* Paul Pupier, Département de linguistique, Université du Québec à Montréal, Succ. Centre-Ville, C.P. 8888, Montréal, Québec, pupier.paul@uqam.ca

* Marie-Claude Boivin, Dept. of Linguistics & Philosophy, Room 20e-221, MIT, Cambridge, MA, 02139, USA.]

iv. Fédération canadienne des sciences humaines et sociales. La nouvelle fédération, fusion de la Fédération canadienne des études humaines et de la Fédération canadienne des sciences sociales, voit le jour le 1 avril 1996. Les représentants Marcel Lauzière (Directeur général, FCSHS), John Scott (co-président, FCSHS), Judith Herz et Jacqueline Wright ont rencontré le Conseil d'administration le 24 mai. Elizabeth Cowper représentera l'ACL à leurs réunions. La Fédération aidera l'association en ce qui concerne les subventions, les sociétés savantes, etc. Les questions à cet égard sont à transmettre à Elizabeth Cowper. [Department of Linguistics, University of Toronto, Toronto, ON, M5S 1A1, cowper@chass.utoronto.ca]

v. GLOT. Elan Dresher, courriériste régulier de GLOT, annonce la publication de ce périodique.

vi. Réunion des sociétés savantes 1997. La réunion 1997 des sociétés savantes se tiendra à l'Université Memorial, Saint-Jean, Terre-Neuve: son thème sera Litéracies et communications: le XXIe siècle. Des fonds sont disponibles à l'association s'il y a une séance thématique, et des fonds supplémentaires seront alloués si l'ACL se réunit avec une autre société savante. Des suggestions sont à transmettre à Walter Cichocki, Président du Comité de programme. [Département d'Études Françaises, Université du Nouveau-Brunswick, C.P. 4400, Fredericton, E3B 5A3, cicho@unb.ca]. À partir de 1998, la réunion des Sociétés savantes, connue dès lors comme le Congrès des sciences sociales et humaines, sera organisée par la Fédération canadienne des sciences humaines et sociales et non par les universités individuelles. Toute suggestion sur l'organisation de ces réunions est à transmettre à Elizabeth Cowper.

vii. Annonces: représentantes et représentants départementaux. Le Conseil d'administration communique avec les représentantes et représentants départementaux par courrier électronique. Les renseignements qu'un membre de l'association veut communiquer à l'effectif est à transmettre à un membre du conseil pour une distribution par l'intermédiaire des représentantes et représentants départementaux. La représentation locale doit rappeler à leurs collègues la date limite du 15 janvier pour la soumission des résumés ainsi que tout autre renseignement de la part de l'ACL, soit par voie électronique soit par écrit.

viii.Varia.

* L'Université Memorial ne distribuera pas en masse les renseignements sur l'inscription pour la prochaine réunion; il faut par contre expédier une formulaire (par la poste, télécopie ou courrier électronique, avant le 15 octobre 1996) pour recevoir des renseignements.

* L'association félicite Chris Wolfart pour sa bourse Killam et pour son élection comme membre de la Société Royale. D. Walker lui rédigera une lettre exprimant les félicitations de l'association.

* On demande aux membres de bien vouloir remplir leurs questionnaires sur les carrières académiques en linguistique.

* L'association remercie Hedy McGarrell pour son travail comme représentante locale.

* Doug Walker exprime ses remerciements aux nombreuses personnes qui ont contribué à un bon mandat comme président - Jim Black, autres membres du Conseil d'administration, Keren Rice, et beaucoup d'autres. Il présente Denis Bouchard, le nouveau président, qui remercie Doug de son travail dévoué.

La séance est levée à 17h.


Début
Top
Page principale de l'ACL
CLA home page