[ACL / CLA]

Procès-verbal de l'assemblée générale de l'ACL - 1998


Procès-verbaux en français:
1996
1997
1998
Minutes in English:
1996
1997
1998


Procès-verbal de l’assemblée générale de l’Association canadienne de linguistique Inc.
Tenue le 29 mai 1998, 16h20 — 17h30, Salle 146 [Vanier], Université d’Ottawa.

1. Adoption de l’ordre du jour

L’ordre du jour pour l’assemblée générale est adopté (C. Reinholtz, M-T. Vinet).

2. Adoption du procès-verbal de la réunion précédente

Le procès-verbal de la réunion du 1 juin 1997 est adopté (J. Chambers, E. Cowper).

3. Questions reliées au procès-verbal du 1 juin 1997

i. Bulletin . D. Bouchard, président de l’ACL, remercie Peter Avery et Yvan Rose de leurs efforts efficaces dans la préparation d’une liste de distribution pour la publication électronique du Bulletin . Ce moyen rapide et peu dispendieux de communication sera utilisé de plus en plus pour distribuer les rapports et les renseignements qui intéressent les membres de l’ACL.

ii. Actes annuels . On remercie les professeurs et étudiants de l’Université de Calgary qui ont fait du bon travail en publiant les actes annuels. Malheureusement, Calgary n’est pas en mesure de continuer ce travail, et, jusqu’à la date de la réunion, aucun autre département ne s’est présenté pour offrir ses services. L’Association espère recevoir un engagement de 2 ou 3 ans pour entreprendre cet effort important : les actes seront désormais publiés électroniquement et distribués au moyen de la toile mondiale. Avant la mise en place des mesures assurant la publication, les actes de la réunion de 1998 resteront inédits.

iii. Prix pour la meilleure communication d’une étudiante ou d’un étudiant . Comme on a déjà indiqué lors de la réunion de 1997, on présentera un prix pour la meilleure communication par une étudiante ou un étudiant à la réunion de 1998. On a mis en place un jury, et le nom du gagnant ou de la gagnante sera annoncé à la fin du colloque. En plus de la reconnaissance d’excellence indiquée par le prix, l’étudiante ou l’étudiant recevra un certificat et un abonnement de trois ans à la revue.

iv. Constitution . Un bulletin de vote par courrier à marquer pour ou contre l’adoption de la nouvelle constitution proposée (inclus avec le numéro de décembre 1996 de la Revue canadienne de linguistique) sera joint au numéro de septembre 1997 de la revue.

4. Représentant local

On remercie Paul Hirschbuhler, représentant local pour la conférence 1998, pour son travail d’organisation, qui assure le déroulement efficace des réunions. Des remerciements sont aussi exprimés à Shana Poplack, qui a organisé la party tenue le 29 mai.

5. Rapport du Secrétaire-Trésorier

i. Le Secrétaire-Trésorier parle des procédures pour demander une subvention partielle des frais de voyage, et en particulier du besoin de soumettre les titres de transport originels indiquant le coût du voyage.

ii. Le rapport du Secrétaire-Trésorier est distribué. L’état financier indique les crédits suivants pour l’exercice 1 avril 1997 — 31 mars 1998 :

Solde initial: 22.853,24$;

Rentrées de fonds :

Subvention du CRSH 1997: 5.413$;

Cotisations des membres: 0$;

Revenu du congrès 1997: 317,75$.

Total des rentrées de fonds: 5.730,75$.

Comme explication de ces chiffres, le Secrétaire-Trésorier indique que les cotisations des membres versées aux Presses de l’Université de Toronto sont normalement payées 4 fois par an à l’Association. Pendant l’exercice précédent, les responsables des Presses ont retenu ces fonds en attendant la production et la distribution des numéros de l’année 1997. Une fois qu’on leur rappelle que le contrat avec l’Association exige des transferts de fonds indépendamment de la fréquence et du rythme de publication de la Revue, les Presses ont envoyé un chèque de 15.000$, qui n’est déposé au compte qu’après la fin de l’exercice. On indique en même temps qu’un crédit de 25.000$ pour les années des volumes de 1997 et de 1998 reste à transférer, ce qui se fera au début du mois de juin 1998. Le total des crédits pour l’exercice et les deux mois après sa fin sont donc environ 45.000$ (avant les transferts par la suite à la Revue canadienne de linguistique ).

Sorties de fonds

Transfert de fonds à la RCL: 0$;

Congrès 1997: 11.637,05$ (= programme [570,31$] + frais de voyage des membres [7219,68$] + frais de voyage des membres du Conseil d’administration [2982,73$] + repas [265,68$] + réception [299,29$] + honoraires pour participants, séance conjointe [300,00$]);

Frais d’administration — télécopieur, téléphone, fournitures de bureau, poste, etc.: 287,32$;

Cotisations: 2.174,78$ (= FCSHS [1.686$]; voyage de la représentante de l’ACL à la réunion de la FCSHS [234,.07$], Comité International Permanent des Linguistes [254,71$]);

Bulletin ACL: 486,36$;

Traduction de la Constitution: 290,88$;

Étudiants : page ACL, analyse du questionnaire: 241,83$;

Total des sorties de fonds: 15.118,22$;

Excédent des dépenses sur les revenus (9.387,47$).

Solde final: 13.465,77$.

Comme c’était déjà noté, ce solde final pour l’exercice terminant 31 mars 1998 est augmenté considérablement par les transferts des Presses de l’Université de Toronto d’environ 40.000$, après la fin de l’exercice. Cependant, les transferts de l’Association vers la Revue pendant l’exercice en cours de 40.000$ (pour les dépenses associées avec les volumes de 1997 et de 1998) vont absorber ces crédits.

Autres sujets dans le rapport :

- la subvention du CRSH pour 1998 ne contiendra pas de volet ‘aide et administration’ : le total qui sera indiqué au prochain rapport de 1998-99 sera 3.753$, à dépenser uniquement pour les frais de voyage des membres;

- les frais de voyage pour la réunion de 1998 seront vraisemblablement inférieurs à ceux de 1997;

- la somme de 300$ comme honoraires pour les participants dans la séance conjointe sur l’Alphabétisation et la tradition orale en langues autochtones et l’apprentissage des langues autochtones sera payée à l’Association suite à une subvention accordée par la FCSHS, et sera indiquée comme un crédit au rapport 1998-99.

iii. Renseignements sur l’état de l’effectif.

Répartition géographique des membres, 21 avril 1998
[Chiffres pour 1997 entre crochets]

  Ordinaires ƒtudiants Honoraires ƒtablissements
AL 15[13] 6 [7] 0 [0] 3 [3]
BC 26 [24] 18 [16] 2 [3] 5 [5]
MB 3 [5] 3 [3] 0 [0] 4 [4]
NB 7 [7] 1 [0] 0 [0] 4 [4]
NF 8 [9] 5 [5] 2 [1] 1 [1]
NS 4 [4] 0 [0] 0 [0] 2 [2]
ON 64 [55] 36 [31] 8 [10] 24 [23]
P.E.I. 2 [2] 0 [0] 0 [0] 1 [1]
QU 38 [36] 26 [26] 6 [7] 14 [13]
SK 4 [2] 2 [2] 0 [0] 2 [2]
(Sous-total (171) [157] (97) [90] (19) [21] (60) [58])
USA 25 [19] 18 [16] 0[4] 222 [204]
Autres 28 [14] 5 [4] 1 [3] 160 [145]
Total 224 [190] 120 [110] 20 [28] 442 [407]
Total global: 806 [735]

Une augmentation de 30 dans les catégories des membres ordinaires et des établissements est notée avec satisfaction. Une explication pour la baisse dans le nombre des membres ‘honoraires’ sera cherchée auprès des responsables des Presses de l’Université de Toronto : on croit que les chiffres données en 1997 pourraient inclure les volumes envoyés aux institutions comme promotions ou comme cadeaux, et que ces volumes ne devraient pas compter dans le total pour cette catégorie. Le rapport est approuvé (A. Rochette, J. Lamarche), avec les remerciements de l’Association.

5. Rapport de la Rédactrice de la Revue canadienne de linguistique

La rédactrice la Revue canadienne de linguistique , Anne Rochette, fait son rapport annuel, résumé ci-dessous :

i. Volumes 41 & 42 . Les quatre numéros du volume 41 (1996) de la Revue canadienne de linguistique contiennent 8 articles et 41 comptes-rendus en 420 pages. Les trois premiers numéros du volume 42 (1997) contiennent 10 articles et 15 comptes-rendus en 378 pages, avec le quatrième numéro (celui de décembre) en cours de production.

ii . Soumissions / acceptations . En 1997, 24 articles sont soumis à la revue, dont 2 paraîtront dans le dernier numéro du volume 42, 9 sont acceptés sous réserve de révisions par leurs auteurs, 2 sont en arbitrage, et 11 refusés. Les articles pour le numéro thématique Grammaire et variation (rédacteurs invités: A-M. DiSciullo, R. Canac-Marquis & M. Tremblay) sont au stade de la rédaction finale et devraient constituer le premier numéro du volume 43 (1998). La version finale des articles acceptés pour le numéro thématique sur les langues austronésiennes (rédacteurs invités D. Massam et B. Miller) est anticipée en été 1998 : ils devraient paraître comme un double numéro pour septembre et décembre 1998. Un autre numéro thématique sur l’acquisition du français comme L1 verra le jour dans le volume de 1999.

iii. Divers . Les formulaires de renouvellement expédiés–tardivement–par les Presses de l’Université de Toronto contiennent des erreurs. Le formulaire offre un choix de renouvellement sur trois ans, ce qui limite la capacité de l’Association de confronter les dépenses qui montent en changeant le barème de cotisations. Il indique également que la cotisation annuelle des membres ordinaires est de 40$, alors qu’elle se chiffre en fait à 45$. Ces deux erreurs seront corrigées dans un formulaire de remplacement qui sera envoyé aux membres de l’Association par les Presses.

Les renseignements financiers seront disponibles au site web de l’Association, suivant le transfert des fonds de l’Association à la Revue - 20.000$ pour le volume de 1997 et encore 20.000$ pour le volume de 1998. À noter : les frais de gestion de la Revue et des abonnements s’élèvent à environ 10.000$ par année.

Le concours pour la subvention accordée par le CRSH couvrant les trois prochaines années aura lieu cette année : la subvention devrait se chiffrer à la moitié du transfert annuel de l’Association à la Revue. On anticipe que les dépenses associées avec la production et la distribution de la Revue nécessiteront une augmentation de 5.000$ à 6.000$ par an dans le transfert de l’Association à la fin de la période de subvention du CRSH.

Enfin, la rédactrice observe avec un peu d’inquiétude que le taux de soumission des articles à la Revue, stable en 1996 et 1997, est néanmoins assez bas, surtout étant donné que le nombre de soumissions (24 dans chacune de ces deux années) comprend les articles invités pour les numéros thématiques. En plus, bien que d’autres numéros thématiques ne soient pas encore projetés, il convient maintenant de penser aux thèmes qui sont d’une importance particulière au Canada. Le rapport de la rédactrice est approuvé (E. Cowper, D. Heap), accompagné d’une expression de gratitude de la part de l’Association à Anne Rochette pour les longues heures dévouées à ce travail important.

6. Rapport du Président du Comité de candidatures

Doug Walker, président du comité, propose les candidates et candidats suivants pour les postes vacants au Conseil d’administration et aux comités permanents de l’ACL. Suivant un appel pour d’autres candidatures, on déclare élues (D. Walker, A. Laubstein) les candidates suivantes :

Conseil d’administration

Vice-présidente : Henrietta Cedergren (UQAM);

Membre adjoint: R. King (York)

Comité de programme

Présidente: Diane Massam (UToronto);

Membres: E. Ritter (Calgary) et D. LaCharité (Laval)

De vifs remerciements sont offerts à Doug Walker pour son travail comme président du comité ainsi que pour ses six années de service au Conseil d’administration.

7. Rapport du Président du Comité de programme

i. Soumission et acceptation des résumés. Le président du comité, W. Cichocki, présente le rapport résumé ci-dessous. Sur un total de 96 résumés soumis, 12 ont été rejetés pour des raisons d’horaire (pour un taux d’acceptation de 87.5%); 5 résumés acceptés sont par la suite retirés. La distribution et le taux d’acceptation suivant les divers domaines sont: analyses du discours [2/1] (=2 soumis, 1 accepté), linguistique historique [2/0], acquisition L1/L2 [8/7], morphologie [10/9], phonétique [0/0], phonologie [14/13], psycholinguistique [7/7], sémantique [9/7], langue des signes [1/1], sociolinguistique [9/8], syntaxe [33/31].

ii. Membres du comité. Henrietta Hung a démissionné son poste de spécialiste en phonologie en 1997-98, et a été remplacée par Emmanuel Nikiema, qui a bien voulu accepter de la remplacer.

iii. Réunion du Comité de programme . Le Comité de programme (John Archibald, Eithne Guilfoyle, Emmanuel Nikiema et Mireille Tremblay) ne s’est pas réuni cette année : les affaires du comité s’effectuent au moyen du télécopieur, du courrier électronique et du téléphone. Le travail est ainsi ralenti un peu : l’avis d’acceptation ou de rejet des résumés est plus tardif qu’anticipé (fin mars au lieu du début mars). De toutes façons, le comité est d’avis que la date limite de 31 janvier pour la soumission des résumés est toujours raisonnable.

iv. Soumission électronique des résumés . Malgré quelques problèmes techniques, la soumission électronique est une réussite, et aussi suffisante dans la plupart des cas, sauf pour les résumés de format spécial.

v. Programme affiché au site web . La version préliminaire du programme ainsi qu’une mise à jour ont été affichées au site web. On a connu un succès limité dans la tentative d’envoyer le programme aux présentatrices et aux présentateurs par courrier électronique. À l’avenir, le comité devrait envoyer une version électronique du programme à tous les membres de l’ACL. On suggère qu’un simple message distribué par courrier électronique indiquant la disponibilité au site web des renseignements sur le programme pourrait éviter les problèmes d’ouverture et de lecture des ‘attachements’.

Le président offre ses remerciements aux membres du comité ainsi qu’à Phil Branigan, gestionnaire du site web de l’ACL. La gratitude de la part de l’Association est exprimée à Walter Cichocki pour ses années de service comme président du Comité de programme, un travail exigeant des heures de préparation pour chaque conférence. Le rapport est approuvé (W. Cichocki, D. Walker).

8. Rapport de la Représentante auprès de la Fédération canadienne des sciences humaines et sociales.

Elizabeth Cowper, représentante de l’ACL auprès de la FCSHS, explique le triple rôle de la Fédération : l’organisation du congrès annuel, le lobby des politiciens, et l’aide dans la publication des livres. Tout commentaire sur l’organisation du congrès sera transmis par l’intermédiaire de E. Cowper à la Fédération. Le travail de pression politique de la Fédération est de première importance, puisque les gouvernements ne sont pas convaincus de l’importance de la recherche en sciences humaines et sociales : ils préfèrent diriger les fonds publics vers les projets d’infrastructure favorisant la science et la technologie plutôt que vers la recherche de base faite par les linguistes. La Fédération est à la recherche d’histoires de réussite - des profils de 800 mots utilisables par les média sur l’enseignement et la recherche en sciences humaines et sociales. Le Conseil d’administration de l’ACL discutera cette question et fera certaines suggestions. Le Programme d’aide à l’édition savante, administré par la Fédération, subventionne la publication des livres. Les étudiantes et étudiants avancés se doivent de se familiariser avec ce programme et d’y soumettre des demandes. Enfin, les lieux de discussion établis par la Fédération pour débattre la proposition des trois conseils subventionnaires sur une politique globale éthique étaient utiles dans le rejet de cette politique dans sa forme actuelle. Le rapport de la représentante auprès de la FCSHS est accepté (A. Laubstein, K. Rice).

9. Divers.

i. Dates pour la réunion 1999 . Les dates allouées à l’ACL pour sa réunion en 1999 à Sherbrooke sont les 4, 5, 6 et 7 juin (du vendredi au lundi). Marie-Thérèse Vinet sera notre représentante locale pour la réunion, qui pourrait comprendre certaines activités au campus de l’Université Bishop’s ainsi qu’au campus de l’Université de Sherbrooke.

ii . Remerciements au président sortant . Keren Rice, Vice-présidente de l’ACL, remercie Denis Bouchard de son travail pendant les deux dernières années, surtout pour ses efforts dirigés vers la nouvelle constitution et vers l’amélioration de la communication parmi les représentantes et membres de l’ACL.

La séance est levée à 5h30 (E. Cowper, Y. Roberge).

[À noter — Comité sur le statut de la femme en linguistique.

Aucun rapport n’est présenté lors de la réunion. Cependant, dans une réunion tenue le lendemain, 30 mai 1998, on reçoit un rapport préliminaire sur l’emploi en linguistique au Canada, avec des données rassemblées des départements et programmes à travers le pays (plusieurs exceptions notables et importantes). On affichera au site web de plus amples renseignements et analyses des données. Les membres suivants, avec des mandats de 2 ans terminant en 2000, sont élus : Louise Beaulieu (Centre universitaire de Shippagan), Hamida Demirdache (UBC) et Charlotte Reinholtz (Queen’s).]


Début
Top
Page principale de l'ACL
CLA home page