Théâtres de société
Inventaire hypertextuel annoté
Argenteuil 
 © Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval,
Dominique Quéro et David Trott (webmestre)
 juillet 2001
 Homme dangereux (L’), Comédie en trois actes, en vers, par M. Palissot, 1770.« M. Palissot composa cette comédie dans le plus grand secret, et en traça le principal caractère d’après l’idée injurieuse que ses ennemis avaient cru donner de sa personne, dans une foule de libelles calomnieux. Il eut soin de faire répandre ensuite que cette pièce était une satire sanglante contre lui, et qu’il en était vivement affecté. Elle fut reçue avec appplaudissement par les Comédiens qui étaient dans le secret. Ils l’avaient apprise, répétée ; et même elle était annoncée dans les petites Affiches. Elle devait être jouée le samedi 16 juin 1770 ; et toutes les places du spectacle étaient retenues ; mais elle fut arrêtée par des ordres supérieurs, la veille de la représentation. Elle est actuellement imprimée ; et M. Palissot l’a fait représenter chez lui, sur son théâtre à Argenteuil, et a voulu y jouer lui-même le rôle de l’Homme dangereux. » (Supplément aux Anecdotes dramatiques de La Porte et Clément, p. 256).
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Bibliographie