FRE 375 Comparative Stylistics
2e trimestre 2008-2009

Notes et exercice sur les verbes

Les verbes. Quelques remarques sur ce qui est un domaine vaste et complexe.

1. Les temps verbaux (mode indicatif)

Correspondances F-A simples (temps principaux)
TempsFrançaisAnglais (formes simples et formes progressives)
PrésentJe faisI do
I am doing / I'm doing
Futur simpleJe feraiI will do / I'll do
I will be doing / I'll be doing
Futur immédiatJe vais faireI am going to do / I'm going to do
I am going to be doing / I'm going to be doing
Conditionnel (2)Je feraisI would do / I'd do
I would be doing / I'd be doing
Futur antérieur (3)J'aurai faitI will have done / I'll have done
I will have been doing / I'll have been doing
Plus-que-parfait (4)J'avais faitI had done / I'd done
I had been doing / I'd been doing

Correspondances F-A complexes
Temps françaisTemps anglais (f. simples et f. progressives)
Imparfait (5)

Passé composé (5)

Passé simple (1)

Je faisais

J'ai fais

Je fis

Preterite (6)


Present perfect (6)

I did
I was doing

I have done / I've done
I have been doing / I've been doing

Remarques

(1) Le passé simple est plus ou moins limité à un usage littéraire (plus contes de fées oraux) ou écrit soigné. Il est remplacé dans l'usage ordinaire par le passé composé.
(2) Le conditionnel est souvent considéré comme un mode distinct du mode indicatif des autres temps mentionnés ci-dessus. Cependant il fonctionne aussi comme un futur dans le discours rapporté au passé : ex. Je dis qu'il fera beau demain. => J'ai dit qu'il ferait beau le lendemain. (cf. I say the weather will be fine tomorrow. => I said the weather would be fine the next day.).
(3) Le futur antérieur marque un moment futur (a) antérieur à un autre moment futur (b) : Quand tu viendras (b), j'aurai fini (a) mes devoirs = When you come (b), I'll have finished (a) my homework. L'anglais fonctionne de la même manière que le français en ce qui concerne (a), alors que le français emploie plus logiquement le futur pour (b), là où l'anglais utilise le présent.
(4) Le plus-que-parfait fonctionne comme le futur antérieur mais par référence au passé ; il marque un moment passé (a) antérieur à un autre moment passé (b) : ex. J'avais fini (a) mes devoirs quand elle est arrivée (b). = I'd finished (a) my homework when she arrived (b).
(5) En gros, l'imparfait marque un état (aspect duratif), alors que le passé composé (ou passé simple) marque une action (aspect ponctuel).
(6) En gros, le prétérite simple marque une action ponctuelle, alors que le prétérite progressif marque un état ou action en train de s'accomplir  ex. I did my homework vs. I was doing my homework. Le present perfect marque une action passée dont la portée dure encore dans le présent : ex. I saw her yesterday. / I did it an hour ago. (actions passées n'ayant pas de rapport avec le présent ; yesterday et an hour ago appartiennent au passé) vs. I've seen her today. / I've done it already. (actions passées ayant un rapport avec le présent ; today et already font partie du présent). Il est à noter que l'anglais nord-américain oral neutralise cette différence en remplaçant le present perfect par le prétérite (I saw her today. / I did it already.).

2. Le subjonctif

Dans l'usage ordinaire du français, seul le subjonctif présent reste vivant : ex. Il faut que je parte. Dans l'usage ordinaire de l'anglais, le subjonctif a plus ou moins disparu : ex. I insisted she go first to see the principal. est le plus souvent dit I insisted she should go first to see the principal. ou I insisted she went first to see the principal. ; If that were mine... => If that was mine...

3. L'impératif

Proprement dit, l'impératif s'adresse directement à une deuxième personne : Fais-le ! / Faites-le ! = Do it!. Employé indirectement à l'endroit d'une tierce personne ou d'une pluralité de personnes dont, ou non, le locuteur, il s'exprime par une tournure composée, sauf en français à la première personne du pluriel : Qu'il(s)/elle(s) le fasse/fassent ! = Let him/her/them do it! ; Faisons-le ! = Let's do it!.

4. Temps, mode et voix

Le temps verbal concerne le passé, le présent et le futur. En anglais et français, il y a comme modes : l'indicatif, le subjonctif, l'impératif et l'infinitif (plus, dans certains emplois, le conditionnel). Il y a deux voix : la voix active et la voix passive, auxquelles il faudrait ajouter pour le français la voix pronominale.

Exercice sur les verbes

Dans les phrases suivantes, ou bien un verbe ou plusieurs verbes ont une valeur particulière, ou bien ils sont à traduire par un procédé indirect (transposition ou modulation). Traduisez et, le cas échéant, expliquez la valeur ou construction particulière du verbe ou des verbes de la phrase de départ.

1. "Your brother has decided to go to Paris and take a room at the Ritz Hotel." "He would!" = « Ton frère a décidé d'aller à Paris et de descendre à l'hôtel Ritz. – C'est bien de lui ! »
=> "He would!" : reprise elliptique idiomatique du/des verbe(s) de la phrase précédente ; l'accent d'exclamation lui donne une valeur d'ironie.
2. Nous sommes arrivés à Ottawa trois heures plus tard que prévu. Il a fallu prendre le train parce que la voiture ne voulait pas démarrer. = We arrived in Ottawa three hours later than expected. We had to take the train because the car wouldn't start.
=> Ici le verbe vouloir fonctionne comme un auxiliaire modal ayant un sens de désir atténué ; à l'imparfait il est l'équivalent de l'anglais would, au présent il correspond à will.
3. "The bridesmaids will arrive a week today, will they?" "Yes, they will, if all goes well." = « Les demoiselles d'honneur arriveront dans huit jours (aujourd'hui en huit), n'est-ce pas ? – Oui, c'est bien ça (cela), si tout va bien. »
=> "they will" : reprise, avec accent d'insistance, du verbe principal précédent (cf. n° 1). La traduction suppose un emploi neutre de "will they?" ; un accent d'insistance pourrait lui donner une valeur de menace, qui s'exprimerait en français par « Tu dis... » en début de phrase, ou « ... alors ? » en fin de phrase.
4. The Minister of Health can easily solve this problem – if he will. = Le ministre de la Santé saura résoudre facilement ce problème – s'il veut/voudra bien.
=> can = savoir/pouvoir. Le tour elliptique "if he will", avec accent d'ironie, trouve son équivalent dans l'ajout en français de "bien".
5. « Tais-toi un instant, chéri ! s'exclama Mme Michelle. Jean-Luc, veux-tu bien te taire ! » = "Be quiet for a moment/minute, dear!" exclaimed Madame Michelle. "Jean-Luc, will you be quiet!"
=> vouloir bien : cf. phrase n° 4, mais ici, bien que bien renforce vouloir, il n'y a pas d'ironie.
6. "I hear a noise..." She looked at me, worried. "So do I. It'll be the postman, won't it?" "I suppose so." = « J'entends du bruit... » Elle me regardait, inquiète. « Moi, aussi. Ce sera le facteur, n'est-ce pas ? – Oui, sans doute. »
=> Alors que n'est-ce pas ? est invariable, quel que soit le temps, le nombre ou la personne, l'anglais emploie un tour elliptique qui reprend l'auxilaire du verbe principal avec accord de temps, de nombre et de personne (cf. certaines des phrases précédentes).
7. "I'll show you my latest photos," my father would say when we went home for the holidays. = « Je vais vous montrer mes dernières photos » disait mon père quand nous rentrions (à la maison) pour les vacances.
=> L'auxiliaire would (que l'on peut autrement appeler la forme du conditionnel du verbe principal, ici say) est utilisé pour exprimer au passé l'aspect habituel, que le français exprime au moyen de l'imparfait.
8. « Accepteriez-vous de faire du bénévolat ? demanda-t-elle. – Du bénévolat ? Vous voulez rire ! » = "Would you be willing to do volunteer work?" she asked. "Volunteer work? You're joking/kidding / You must be joking/kidding!"
=> Un autre exemple d'un emploi idiomatique de l'auxiliaire vouloir.
9. Mettre deux cuillerées à soupe d'huile d'olive dans une grande poêle et faire dorer les tranches de porc à feu vif. = Put two tablespoons of olive oil into a large pan and brown the pork slices on a high heat.
=> L'infinitif français (mettre, faire dorer) s'emploie comme impératif impersonnel.
10. Selon un porte-parole de la Banque nationale, les données rendues publiques hier par Statistique Canada indiqueraient la fin de la récession. = According to a Bank of Canada spokesperson the data/figures published yesterday by Statistics Canada indicate the end of the recession.
=> L'emploi du conditionnel (indiqueraient) au lieu du présent (indiquent) marque une allégation ; comme cette allégation est déjà exprimée par "Selon...", l'anglais peut se contenter de ne signaler l'allégation qu'une fois ("According to..."). Si la phrase avait été "Les données indiqueraient...", l'anglais serait quelque chose comme "The figures would appear to indicate...".
11. "I hear he has cancelled all his classes; he must be ill, otherwise he would never do such a thing." = « Il aurait / Apparemment il a / On dit qu'il a annulé toutes ses classes / tous ses cours ; il doit être malade, sinon il ne ferait jamais une telle chose. »
=> "I hear" : tournure qui marque l'allégation. Le français pourrait à la limite dire "J'entends dire que...", mais cela fait un peu formel.
12. Un incendie s'est déclaré mardi en fin de journée dans la forêt à une dizaine de kilomètres de Narbonne. = A fire broke out in the late afternoon of Tuesday in the forest about a dozen kilometres from Narbonne.
=> Le verbe se déclarer est, d'une part, caractéristique d'un certain français formel ampoulé (cf. "placé sous le signe de" : décoration placée sous le signe de la musique. English translation: decor with a musical theme) ; mais, d'autre part, associé à incendie, il est tout à fait banal ("un incendie se déclare" = "a fire breaks out").
13. Le 9 novembre 1991 à 13h10, Yves Montand, qui, pendant cinq décennies avait mené de front une double carrière de chanteur et d'acteur, mourait à l'hôpital de Senlis. = At 1:10 p.m. on the 9th of November (= forme orale de "November 9") Yves Montand, who for fifty years had led twin careers as a singer and an actor, died at Senlis Hospital.
=> Emploi dramatique de l'imparfait ("mourait") à la place du passé composé ("est mort") ou passé simple ("mourut") ; caractéristique du français soigné.
14. Un jour, pour des raisons qu'il était seul à connaître, le propriétaire fit abattre les chênes qui entouraient sa maison. = One day, for reasons best/only known to himself, the owner cut down the oaks surrounding his house.
=> Dépouillement : "qui entouraient" = "surrounding".
15. « Veuillez placer le dossier de votre siège en position verticale pour l'atterrissage. » = "Please place your seat-back in the upright position for landing."
=> Autre emploi idiomatique de l'auxiliaire vouloir, ici à la forme de l'impératif de politesse.
16. Il était évident que les résistants ne tiendraient pas le coup beaucoup plus longtemps : on venait de leur couper les vivres. = It was obvious the resistants wouldn't hold out much longer : their food supplies had just been cut off.
=> Le passé immédiat s'exprime par l'auxilaire venir de en français, par l'adverbe just en anglais.
17. « Mon cousin demeure à quatre pas d'ici ! s'exclama-t-elle. Si on lui rendait visite ? » = "My cousin lives near here!" she exclaimed. "How about calling in on / going to visit him?"
=> Suggestion rendue par si + verbe à l'imparfait (cf. "Et si on allait au cinéma ?"). À noter qu'on dit normalement "à deux pas".
18. « Éteins dans ma chambre quand tu monteras, s'il te plaît. » = "Put out the light in my room when you come up, please."
=> Trois différences verbales entre le français et l'anglais : (a) éteindre sous-entend éteindre la lumière, alors que put out ne peut rien sous-entendre (comme aussi extinguish, qui relève d'un autre registre) ; (b) après quand, le français emploie le futur du verbe pour marquer un moment futur ; (c) le verbe plaire ne jouit d'aucune autonomie dans les formules de politesse "s'il te plaît, s'il vous plaît" (= "please").
19. "Will you have a drink before dinner?" the waitress asked. = « Voulez-vous boire quelque chose avant le/de dîner ? » demanda la serveuse.
=> Suggestion de politesse rendue par les tournures idiomatiques "will you / voulez-vous" (auxiliaires will, vouloir).
20. "She's been asking the same question for years, every time we go to visit her." = « Elle pose la même question depuis des années, chaque fois que nous allons lui rendre visite. »
=> Aspect habituel, d'actions se passant dans une durée qui s'étend d'un moment passé jusqu'au présent ("for years = depuis des années"), rendu par le progressive present perfect en anglais ("she's been asking"), par le présent en français ("elle pose").