Corpus démocratique...

Le Web est le seul corpus étendu qui ne demande pas une construction coûteuse en termes de temps et d'argent. Corpus peu théorisé donc et non la chasse gardée de spécialistes ou d'équipes de chercheurs en quête de subventions importantes. Corpus virtuel qui est transformé en corpus concret par l'usager se servant intelligemment de moteurs de recherche. Pour la première fois, quiconque s'intéresse à l'usage réel de la langue a à sa disposition un champ d'observation de valeur scientifique autrement plus satisfaisant et complet que les analyses ponctuelles et les recueils de perles des auteurs de livres ou de chroniques.

... en expansion continue

L'avenir du Web-corpus est prometteur. En perpétuelle expansion (par ex. navigateur(s) = 9 793 occurrences en décembre 1997, 804 000 en mars 2003), il offre un terrain d'exploration toujours plus riche à l'observateur de la langue, que celui-ci se contente d'instantanés approximatifs ou s'attarde à développer des agrandissements à définition variable.