Résultats des
questionnaires de mars-avril 2002
sur le cours FSL 161

Le département a administré deux questionnaires portant sur le cours FSL 161, l'un destiné aux enseignants du cours des trois dernières années (= QE), l'autre aux étudiants du cours de cette année (= QS). Nous avons reçu 9 réponses de la part des enseignants et 119 de la part des étudiants, ce qui constitue un taux de réponse élevé et représentatif. L'on trouvera ici les questions suivies des réponses : regroupements statistiques pour les réponses aux questions à choix multiple, réponses textuelles complètes des questions à réponse libre. Il est offert ici une première analyse de la part du dépouilleur ; au département surtout et à chacun de faire la sienne.

Une première analyse

C'est la première fois depuis le "sondage Clandfield" (David Clandfield a fait pour le département un sondage détaillé auprès des étudiants au moment de la création du cours FRE 161 vers le début des années 1980 (?)) que notre département dispose d'un portrait à valeur statistiquement objective d'un ensemble assez complet des différents aspects pédagogiques et pragmatiques d'un de nos principaux cours de langue. On peut espérer que ce document sera utile dans la planification de l'avenir du département.

La salle de classe (QE2, QE3, QS1-4b)

Les activités de la salle de classe sont variées; leur succès variable (QE2) (selon les talents et les préférences de l'enseignant?). Lecture, exercices de vocabulaire, exercices de grammaire, discussions en groupe, compréhension auditive (QS1) ont eu lieu dans toutes les sections. Plusieurs instructeurs ont apprécié la liberté dont ils ont joui pour organiser les activités (cf. QE12 E "on est à la fois guidé et très libre dans le choix des sujets", G; QE15 D). Dans l'ensemble, les étudiants ont surtout aimé les discussions et le travail oral en général; certains aiment les jeux, d'autres non; les films semblent plaire. Quant à l'utilité des séances en classe (QS4b), les avis sont très partagés; dans l'ensemble, les étudiants trouvent les heures passées en classe plus utiles qu'inutiles, mais les raisons varient beaucoup.

L'aspect physique de la salle de classe n'a pas été trouvé bon par plusieurs enseignants car convenant mieux au cours magistral qu'à l'interactivité (QE3 C, D, E, F). Les étudiants (QS3) partagent plus ou moins le point de vue de leur enseignant: salle trop petite ou places fixes (salle amphi) vs. placement "en rond" qui plaît à tous. Il est clair que l'interactivité, jugée importante par les étudiants (cf. paragraphe précédent), demande que la salle de classe puisse s'y prêter. Remarque particulière sur l'adéquation du lieu: un film projeté en classe (? QE2 A) aurait connu moins de succès qu'un film projeté à l'Audio-Visual Library (QE2 I).

[Rectificatif (1er mai 2002): en fait, les étudiants seraient beaucoup moins critiques que les enseignants à l'égard l'adéquation physique de la salle de classe.]

Le manuel (QE4, QE5, QS5, QS6)

Le verdict semble écrasant lorsqu'on interroge les enseignants (QE4): le manuel s'adresse à un public plus jeune et moins avancé que celui du FSL 161. Selon plusieurs enseignants aussi, les étudiants partagent leur avis. Or, lorsqu'on examine la section du questionnaire où les enseignants rapportent l'avis de leurs étudiants (QE14), on est frappé par le fait qu'alors que la question posée demande aux enseignants s'il y a "des sujets de contentement ou de mécontentement dont vos étudiants vous ont fait part", toutes les réponses n'évoquent que des sujets de mécontement; deux des réponses (C, D) ne correspondent logiquement qu'à la question "Y a-t-il des sujets de mécontentement dont vos étudiants vous ont fait part?" (Une réponse curieuse (D): "Tous mes élèves, lors de l'évaluation, m'ont écrit que le manuel était beaucoup trop enfentin." On peut se demander de quelle évaluation il s'agit, puisque ni l'évaluation ASSU, ni le présent questionnaire ne s'adresse au professeur.)

Voilà une belle illustration de la tendance humaine à ne parler que de ce qui va mal. Il est fort probable d'ailleurs que les étudiants ne font part à leur professeur que de ce qui ne va pas. Quand on regarde les réponses des étudiants (QS5, QS6), on constate qu'il y a un pourcentage important d'étudiants qui ne se plaignent pas du manuel et que, dans l'ensemble, les étudiants le trouvent plutôt bon que mauvais ("Good 38 / Adequate 57 / Inadequate 24").

Si on peut convenir que le qualificatif peut-être le plus utilisé pour parler du manuel est un des mots du champ sémantique d'enfantin et si le département décide de ne pas retenir le manuel actuel, cela signifie-t-il nécessairement qu'on doit le remplacer par un autre? A la question "A votre avis, pourrait-on remplacer le manuel papier par des ressources en ligne, comme celles du site du cours?" (QE5), les enseignants ont répondu "Oui" (qualifié ou non) dans 5 cas, "Non" dans 4. Ajoutons que pour certains étudiants, au moins, le coût de l'achat d'un manuel peut être important: 4 répondants "waste of money", 1 répondant "too expensive" (QS6).

Les séances Internet (QE6, QE8, QS7-12)

Le travail sur le WWW a trouvé la faveur générale des enseignants (QE6), surtout pour des activités orales (chansons, clips audio, documents sonores, compréhension). Un répondant dit: "garder à tout prix la composante web et l'introduire dans d'autres cours" (QE15 C). En revanche, les étudiants sont partagés (QS7: "How useful were the weekly WWW sessions? Very 18 / Quite 64 / Not 34"; voir le détail dans QS12). Un facteur qui pourrait expliquer la réception moins enthousiaste de cette composante du cours de la part des étudiants est qu'ils ont trouvé que le travail requis prenait beaucoup de temps, trop même (QS12) et qu'ils avaient besoin de plus de temps que l'heure prévue, ce qui explique que beaucoup d'entre eux ont dû, voire préféré (cf. plus loin), compléter le travail à la maison (QS9b). Une toute petite minorité des étudiants ont fait part de problèmes qu'ils ont eus pour écouter les documents sonores (non-outillés chez eux, mauvaise qualité du son; voir QS12; voir aussi QS13b: "it is a major disapppointment when you plan to do your french WWW homework at the library, and find that it is a session on listening to songs, and thus you can not do so at the library, unless you have pre-planned to bring your headphones!!!").

Pour ce qui est du lieu utilisé pour les séances Internet, les étudiants préfèrent pour moitié travailler dans les labos multimédia (QS9a: 61 sur 119), et pour presque l'autre moitié ils préfèrent travailler chez eux (QS9a: 52 sur 119). Aucun étudiant ne dit avoir fait ce travail au labo multimédia pendant les heures que nous appelons dans notre jargon "OTAS" (pour les non-initiés: "open to all students"). Six étudiants ont préféré faire le travail ailleurs sur le campus (QS9a); une réponse qui pourrait contenir la clé de la non-utilisation des labos multimédia en dehors des heures programmées: "I sometimes did my lab work at E.J. Pratt Library because it's been newly renovated and the atmosphere is pleasant to work in." (QS9b) Pour beaucoup d'étudiants l'ambiance est importante: soit chez eux, soit dans un autre lieu convivial comme la Pratt Library.

Travail Internet dirigé par l'enseignant ou fait en autonomie (QE8, QS10)? Les enseignants soulignent l'importance, soit d'une direction, soit de guider, soit de pouvoir donner des conseils. Ils font état de la nature mixte du travail à faire, ce que confirment les étudiants, sauf que ces derniers y trouvent plus de travail indépendant que de travail dirigé (QS10: "How were the scheduled multimedia lab sessions organized? Sessions led by the instructor 19 / Independent work 55 / Mix of the two 45").

Le courrier électronique (QE7, QS13a, QS13b)

Les réponses des enseignants sont détaillées, évoquant certains problèmes et certaines réticences, mais l'évidente utilité du courriel dans le fonctionnement du cours montre qu'il est, selon les termes d'un répondant, "très important" (C). L'avis des étudiants est quasiment unanime: dans le contexte du cours, le courriel est un moyen de communication très utile et très apprécié. Utile pour (QS13a) a) envoyer les réponses aux questions de la séance Internet (108 réponses), b) poser des questions (70), c) garder le contact lors d'absences forcées (45).

Le site du cours: site de la section, site général (QE11, QS 14-16)

Les enseignants avaient à évaluer l'utilité du site général; évaluation globalement très positive; deux répondants (H, I) ont fait une mention particulière de l'Auditorium (nouveau cette année). Une opinion qu'il me plaît de citer: "tous les instructeurs du département devrait enseigner au moins une fois ce cours. Cela a changé complètement ma façon d'enseigner (je ne peux plus enseigner maintenant sans le laboratoire multi-média!)" (C).

Chez les étudiants, si nombre d'étudiants se sont servis du site général (QS15: "Frequently 30 / Sometimes 50 / Never 39"), c'est surtout le site de leur section qu'ils ont fréquenté (QS14: "Frequently 68 / Sometimes 44 / Never 7"), le trouvant dans l'ensemble bien utile (QS16).

Création de matériel pour les séances Internet (QE9, QE10)

Questions adressées aux enseignants. Tous les enseignants ont trouvé le moyen de réunir du matériel, soit par différentes stratégies de recherche sur le WWW, soit en profitant de ce qui est offert sur le site général ou sur les sites d'autres collègues. En ce qui concerne le travail "technique" de créer un site de section et de télécharger des documents, les enseignants ont bien apprécié l'aide fournie par le département en les personnes de Laura Kuzmenko et Ivan Chow (QE10).

Évaluation globale de l'expérience d'enseigner le cours FSL 161 (QE12)

Les enseignants aiment ce cours! même s'il exige beaucoup de préparation. Aux dires des jeunes: "extrêmement utile, la plus utile de tout mon enseignement" (C); "J'ai bien aimé enseigner un cours de communication" (D); "Une expérience passionnante" (E); "Un enseignement qui demande plus de travail qu'un cours traditionnel, mais par contre beaucoup plus intéressant." (F); "J'ai beaucoup aimé le cours" (G); "J’ai vraiment beaucoup aimé enseigner ce cours" (H); "En général, j'ai beaucoup aimé ce cours." (I).

Et un sage d'ajouter, de manière à expliquer peut-être le degré d'engagement et d'investissement personnel dont témoigne l'enthousiasme des jeunes: "La participation active et la présence du même instructeur dans toutes les activités du cours contribuent à l'impression d'unité de l'expérience d'apprentissage." (QE15 A).

   

Russon Wooldridge
Chair
Technology Coordinating Committee
Department of French
University of Toronto

21 avril 2002