Préface

Le présent document représente une étude poussée de la présence dans le World Wide Web de la terminologie anglaise et française de la floriculture, terminologie non seulement textuelle (langue) mais aussi visuelle (encyclopédie). Il recense les sites offrant de bons glossaires ou de bons traitements du domaine et il propose des synthèses de différents problèmes qui peuvent se poser au traducteur, ainsi que des stratégies de recherche et de traduction.

On peut regretter que n'ait pas été pris en compte le terme anglais flower growing, équivalent usuel du français floriculture (cf. wine growing vs. viticulture). Si en anglais le mot horticulture est courant, floriculture reste savant et rare. On aurait aimé aussi que soit poussé davantage l'examen des noms de fleurs de formation populaire ou savante, d'origine différente ou identique. Par exemple : myosotis vs. forget-me-not, giroflée vs. wallflower, pensée vs. pansy (perte en anglais). Nous espérons que ces lacunes seront comblées dans une édition ultérieure.

Quoi qu'il en soit, la présente étude s'avérera sûrement édifiante pour le traducteur, comme pour l'amateur de fleurs, et peut servir de modèle pour toute documentation de ressources en ligne.

 
Russon Wooldridge
Toronto, 31 mai 2004