FuretiŤre, Dictionaire universel, 1690

[Page originale manque]

279
QUEUE. s. f. La partie qui termine le corps de
    l'animal par le derriere. Elle differe tant de
    figure que d'usage selon leurs divers genres. Aux
    animaux terrestres elle sert ŗ les esmoucher, &
    est d'ordinaire couverte de poil, & garnie d'os.
    Ceux qui vivent dans l'air l'ont de plume. Les
    aquatiques l'ont de cartilages, & elle leur sert de
    gouvernail pour nager. Le lion se bat les flancs
    de sa queŁe pour s'irriter. Les chiens remuent la
    queŁe en signe de caresse, en voyant leur maistre.
    Ainsi l'Escriture dit que le chien de Tobie vint au
    devant de son maistre en branslant la queŁe. Le
    scorpion pique de sa queŁe. Les belles fourrures
    se font de queŁes de fouines, de martes, ou souris
    de Moscovie, d'hermines, &c. La queŁe du paon
    est chargťe des yeux d'Argus, ŗ ce que dit la Fable.
    Les Chasseurs tirent en volant les oiseaux en queŁe.
    Ce mot vient du Latin cauda.
On appelle balay en termes de Fauconnerie, la queŁe
    de l'oiseau. Cette queŁe luy sert de gouvernail
    pour voler ŗ toutes mains.
Q
UEÜE DE CHEVAL, est chez les Tartares &
    Chinois l'enseigne ou drapeau sous lequel ils
    vont ŗ la guerre. Chez les Turcs, c'est un signal
    de bataille, quand il est sur la tente d'un
    General.
En termes de Manege on appelle un cheval queŁe de
    rat
, quand il a la queŁe degarnie de poil. On croit
    que les noeuds de la queŁe servent ŗ connoistre
    la sixiťme & la septiťme annťe du cheval, parce
    qu'alors les noeuds se relaschent.
QueŁe de rat ou arreste, se dit aussi des calus ou
    duretez qui viennent plus bas que le jarret ŗ la
    jambe du train de derriere.
On dit aussi, quand on designe un cheval, soit lors
    qu'on le saisit, ou qu'on le vend, qu'il a queŁe,
    crin & oreilles.
Il y a une herbe qu'on appelle queŁe de cheval ou
    chevaline. Voyez aspresle.
QUEÜE, se prend aussi pour quelque partie de
    l'animal couppťe sur le train de derriere. A la
    boucherie on appelle queŁe de mouton, la partie
    du mouton qui forme le quartier de derriere, ŗ la
    reserve de l'esclanche. Une queŁe de morue, de
    saumon, c'est toute la partie de derriere de ces
    poissons. On dit aussi, que les Syrenes, les
    Tritons, ont le corps de figure humaine, &
    finissent en une queŁe de poisson.
En Medecine on appelle la queŁe d'un muscle, la
    partie qui aboutit en tendon, qui est un meslange
    & confusion de fibres, de nerfs, & de ligaments.
Q
UEÜE, signifie aussi dans les vťgťtaux, cette
    partie ou ce lien qui attache les feuilles, les
    fleurs & les fruits ŗ leurs branches, ou ŗ leurs
    tiges. Les fleurs de conservent long-temps cueillies,
    quand on laisse tremper leur queŁe dans l'eau. Le
    moyen de conserver les fruits d'hiver, c'est de sceller
    leur queŁe avec de la cire. Les cerises ŗ courte queŁe
    sont les meilleures. Les Medecins appellent la queŁe
    des feuilles, pedicule,
Q
UEÜE, se dit aussi des manches de plusieurs
    instruments & utenciles. La queŁe d'une viole,
    d'un violon, c'est la partie oý sont attachťes les
    cordes. La queŁe d'une poesle, d'un gril, &c. sont les
    manches par oý on les tient, lors qu'ils sont sur le
    feu, ou qu'on les en approche. On dit aussi des
    boutons ŗ queŁe, quand ils sont attachťs ŗ quelque
    bout de passement, ou autre ornement.
Q
UEÜE, en termes de Charpenterie, est une piece
    de bois longue de cinq ŗ six toiles, qui sert ŗ faire
    tourner les moulins pour les exposer au vent.
Q
UEÜE, en termes de MaÁonnerie, sont de grosses
    pierres qui servent ŗ faire des liaisons en dedans
    des murs, qu'on appelle autrement boutisses.
Q
UEÜE, signifie encore cette partie superfluŽ des
    habits longs qui traisne ŗ terre, qui est une marque
    de qualitť, & qu'on estend beaucoup dans les
    grandes ceremonies. Cette femme est de qualitť,
    on luy porte la queŁe. Les Cardinaux ont des
    Officiers pour leur porter la queŁe, qu'on appelle
    Caudataires. Ce sont des Princesses qui portent
    la queŁe de la Reine lors de son mariage. Aux
    pompes funebres, les Princes ont des queŁes de
    douze ou quinze aunes de long.
On dit entre Marchands, qu'une estoffe a cap &
    queŁe, lors qu'elle n'est point entamťe, & qu'elle a
    deux chefs par les deux bouts.
Q
UEÜE, se dit aussi des caracteres qui finissent par
    une pointe tirťe en bas. La queŁe de cet y Grec
    n'est pas bien formťe.
Q
UEÜE, signifie aussi l'extremitť de quelque chose.
    La queŁe de l'hiver, de l'estť. Il vaut mieux aller
    passer sur la chaussťe de cet estang, que par la
    queŁe qui est trop marescageuse.