Le Grand dictionaire françois-latin: notes du chapitre 2, section 2.4

92. N'ont pas été comptés les ajouts de Poille empruntés à Baudoin, ni ceux qui répètent exactement, soit le texte, soit d'autres ajouts faits dans la même partie de la nomenclature.

93. Le nom de Du Fouilloux est cité aussi s.v. Ameuter, Andoilliers, Armes, Arres, Assentir, Avier, Baillarge, Baillot, Baude, Baux, Bosqueresques, Braimer, Bransler, Buisson, Carnage, Chair, Change, Charbonniere, Chevilleures, Contrepied, Couple, Cuider, Defenses, Defence, Dresser, Effiler, Empunaisir, Esclamé, Esgail, Espiee, Esverer, Foncer, Forhus, Fort, Gaignage, Greffier, Gresle, Gris, Haquebutiers, Harder, Hourvaris, Humectifier, Jointes, Juste, Laictees, Lancer, Maille, Marcher, Matras, Membre, Meute, Nager, Né, Nez, Orienté, Parler, Piece, Quester, Receler, Relais, Relever, Repos, Requerant, Requester, Rere, Routes, Sener, Souillard, Taille, Veneneux, Vent, Vermet, Viandy, Voyé.

94. Le nom de Guevara vient signer encore les items suivants :  Antenne, voyez entenne, c'est le trauercier où on attache les voyles, Gueuarre en la premiere de ses Epist. dorees, voyez verges, ou vergues  ;  Candalizza est la corde auec laquelle on tire les butetemes à mont. Gueuarre  ;  Hune, autrement nommee Gatta, ou Gabbia, Gueuarre  ;  Nous allons en pouppe, pour nous auons le vent en pouppe & à propos. Gueuarre  s.v. Pouppe.

95. Citons également, entre autres :  Cimetiere. Belleau // Cimetere, pour cimetiere. Rons. // Cimetaire, pour cimetiere. Rons. 

96. Cf. aussi 2.4.1.9 au sujet de la synonymie littéraire.

97. Cf. 2.4.1.2.1.

98. Voir 2.4.1.3.

99. Voir encore :  Rons. Bellay. & Belleau disent tousiours embasmer  s.v. Embaumer ;  Finablement. Du Bellay // Tousiours, pour finablement  ;  Gean, pour geant, tousiours. Rons.  ;  Morion auec deux rr. tousiours du Bellay  s.v. Morion ;  Ottroyer : tousiours, pour octroier, Rons. & du Bellay  ;  Portraict & portraire. Rons. tousiours ainsi au lieu de pourtrait & pourtraire  ;  Vn Sourcy renfoncé. Rons. dict tousiours Sourcy & sourcy & sourcis  s.v. Sourcil.

100. Voir encore :  Dessain en rime pour dessein. Belleau  ;  Dessain hors rime pour dessein. Belleau  ;  Heur en rime pour heurt. Belleau  ;  Ners en rime, pour nerfs. Belleau  ;  Orailles en rime, pour oreilles. Rons.  ;  Prudance en rime, pour prudence. Rons.  ;  Serain pour serein en rime. Belleau  ;  Tect pour toict, en rime. Belleau . Cf. aussi l'item s.v. S cité ci-dessus.

101. Il y a aussi une mention du  Triomphe de Henry .

102. Ce classement est un peu bousculé par les modifications apportées dans les éditions postérieures. Ainsi, dans Poille 1628 on observe les changements suivants : foeter, 2 syll. est devenu foetter, 3 syll. ; hais, Du Bellay -> hayr  en l'Imper. , Ronsard ; hyades, Belleau -> Ronsard ; morion, Ronsard -> sans attestation ; paisan, Belleau -> Ronsard ; perdreau, Belleau -> Ronsard ; ruiner, 1 syll. -> 2 syll. ; yeusse, 3 syll. (Belleau) -> 2 syll.

103. Cf. P 1628 :  Hyacinthe l'H. non aspiree & mangee par la voyelle precedente. Belleau .

104. Voir aussi :  Hé exclamation. l'H. non aspiree, Rons.  ;  Hebé, pour Hebe l'eschansonne des dieux, Rons. l'H. non aspiree  ;  Heros, l'H. mangee en ce nom de heros. Rons.  ;  Hierre l'H mangee. Rons. & du Bellay  ;  Honteusement, l'h. non aspiree .

105. Voir encore :  Pantiere à surprendre oyseaux. Belleau  ;  Parc de brebis. Rons.  ;  Le partiment d'vn bastiment. Rons.  ;  Pascage pour les bestes. Am.  ;  Pauement d'vne salle ou d'vne cour  ;  Pauillon de vaisseau de mer. T. de H. 

106. Voir aussi :  Passer l'estomac d'vne lance, pour percer d'outre en outre. Bellay  ;  Payer vn forfaict, Luere delictum .

107. Voir aussi :  Parthiene espee. Rons.  ;  Parti, vne forest partie de longues & larges routes, Rons.  ;  Partisan, la victoire partisanne Rons.  ;  Passagere, nef passagere. Rons.  ;  La mer passagere. Rons.  ;  Passefillonné, cheueux testonnez, frisez, & passefillonnez. T. de H. 

108. Voir aussi :  Bien parler aux chiens. Fouil.  ;  Passionner apres le beau visage d'vne femme. Ronsard .

109. Voir encore :  La terre semble partir soubs eux  ;  Passager, ie passageoy pompeusement par Rome sur vn cheual. Bellay  ;  Les brebis pasturent .

110. Voir encore :  Au pas de luy venoient tels & tels. T. de H.  ;  Pasquin, pleust à Dieu que ie fusse vn Pasquin ou marphore. Bellay .

111. Voir aussi :  Rougir actif. rougir quelqu'vn de honte pour le faire rougir de honte. Rons.  ;  Sortir actif, sortir quelqu'vn, pour le faire sortir. Des Essars  ;  Tomber est dit vn cheual qui tombe son maistre. Rons. & tomber quelqu'vn pour le faire tomber, des Essars .

112. Voir encore :  Qui mieux mieux, pour à qui mieux mieux. Rons.  s.v. Mieux ;  Par aupres, pour aupres, Boist.  s.v. Par ;  Par entre, pour entre. Amiot  s.v. Par entre ;  Par entr'eux, pour entr'eux. Boist.  s.v. Par entre.

113. Voir aussi :  Courir l'Ocean pour courir sur l'Ocean. Belleau  ;  Desirer à voir, pour desirer de voir. Amiot  ;  Deuiser le fait d'vne accusation, pour deuiser du fait &c. Amiot  ;  Doubter l'issue de quelque chose, douter de l'issue. Des Ess.  ;  Entreprendre tenter les cieux, pour de tenter les cieux  ;  Esclairer vn astre, pour esclairer d'vn astre ou auec vn astre. Bellay  ;  Fascher à son maistre, pour fascher son maistre. Ronsard  ;  Idolatrer apres les dieux pour idolatrer les dieux  ;  Marcher les fleurs pour marcher sur les fleurs. Rons.  ;  Monter vn cheual, pour monter dessus vn cheual. Amiot  ;  Parer l'Escu, pour parer de l'escu. Des Essars  ;  Penser quelque chose, pour penser à quelque chose. Rons.  ;  Plonger. neutre passif, plonger sous l'eau, pour se plonger sous l'eau. Rons.  ;  Prier à Dieu pour prier Dieu. Rons.  ;  Sacquer à l'espée, pour sacquer l'espée .

114. Voir encore :  A, pour contre, ils bataillent l'vn à l'autre. Rons. od.  ;  A, pour auec Rons. Poem.  ;  A, pour de. les victoires aux Dieux Rons. Odes, fille à Thetis. od. & Poem.  ;  La guerre à Troye. pour, de Troye. Rons. Belleau  ;  A, dessus, pour au dessus. Belleau  ;  A haste pour en haste ou à la haste. Rons. Poem.  ;  Abas. d'abas pour d'embas ou d'enbas. Bellay  ;  A tout, pour auec. Rons. // A tout le moins  s.v. A tout ;  Par, pour parmy. Rons. 

115. Voir encore :  D'oeil, pour d'vn oeil  s.v. Dea... ;  Ie, obmis. Rons.  ;  Ne, pour ny ne. Ie ne mange ne boy. Rons.  ;  Plus oublié. Rons. qui plus rit quand d'esmoy voit que i'endure  ;  Sinon pour sinon que. Rons.  ;  Vn, pour vn mesme, presque d'vn temps, pour d'vn mesme temps. Rons. 

116. Cf. 2.4.3.2.

117. Voir aussi :  Tracer le papier. Rons. // Tracer vne affaire bien haute. Rons. // Tracer des combas sur la gaze. Rons. // Tracer les pas de quelqu'vn pour le suyure // Tracer les prez, pour marcher parmy les prez Rons. // Tracer vn voyage, Rons. // Tracer quelqu'vn, Inuestigare  ;  Vergongner quelqu'vn, pour faire honte à quelcun. Belleau // Faire vergongner l'aurore. Rons. // Se vergongner, pour auoir honte de soy, Bellay 

118. En plus des exemples cités ci-dessus, on peut noter :  Affertiler pour faire deuenir fertile. Gar.  ;  Affoler pour faire deuenir fol, pour affolir. Amiot  ;  Faire agueter quelcun. Amiot  ;  Animer les herbes, & les fleurs pour les faire viure. Rons.  ;  Auier, pour faire auoir vie, Eschaper & auier des petis chiens. Fouill.  ;  Auier, pour donner vie, faire deuenir en vie. Poille  ;  Esclarcir ou faire esclarcir, les renger  ;  Remorquer faire remorquer son nauire .

119. Voir encore :  Assouui, vn poille assouui d'estoffe, façon & couleurs // Assouui, la garniture du harnois grauee, doree, assouuie de frange // Assouui, l'Escurie du Roy deuement assouuie de vingt pieces de chevaux d'eslite // Assouui, ils auoient dressé vn bataillon en forme d'escadron autant bien assouui & aggreé de toutes ses parties qu'il est possible à voir // Assouui, leur gratieuse contenance assouuie d'vne beauté fort exquise .

120. La plupart des items nouveaux contiennent la mention d'un auteur français source. Dans les lettres A et B, par exemple, sur 753 alinéas ajoutés par l'édition de Poille, 476 portent une mention de source littéraire française ; pour les lettres H à P, la proportion est de 1261 sur 1534. En outre, plusieurs items  anonymes  sont répétés à un autre endroit du dictionnaire avec une identification d'auteur (cf. 2.4.2.1). D'autres items encore viennent manifestement des sources utilisées par Poille.

121. Voir 2.4.1.2.1.

122. Voir 2.4.1.6.

123. Dans le Grand Dictionaire françois-latin, c'est Poille qui ajoute les mots literaire et literature à la nomenclature :  Literaire, le mestier literaire, Rons. // Literature, Amiot .

124. Ajoutons cet exemple donné s.v. User :  Vser l'outil des soeurs pour vser de l'outil des muses, faire des vers .

125. Cf. l'item  Literaire, le mestier literaire, Rons. 

126. Cf. l'item ajouté par Poille :  Commentateur, Muret sur Rons. 

127. Nous donnons entre parenthèses quelques-uns des principaux mots clefs de ce type d'information.

128. Les thèmes ronsardiens de la vieillesse et de la vie courte et misérable sont amplement traités par Poille. Pour le premier, nous citerons encore l'item répertorié s.v. Vieillard :  Les vieillards sont deliurez des passions chaudes & demesurees des ieunes, & autres biens & commoditez de la vieillesse. Rons. Poem.  ; voici en entier l'article VIE :  La vie de l'homme est toute remplie de misere & ne reçoit nul plaisir, & bien fol qui durant icelle pour acquerir quelque brefue richesse se hazarde en terre ou sur la mer. Rons. // Tout ce qui depend de la vie humaine est subiect à douleur & à tristesse, au change, & rechange, & n'a rien de certain auec deux belles comparaisons, pour declaration de ce subiect. Rons. Poem. // Toutes sortes de vies sont miserables, & pleines de trauail, & ne sçait on laquelle suiure. Rons. ce ne sont pas les ans qui nous font estimer auoir vescu longs temps, mais les vertueux faicts par nous exploictez durant nostre vie quelque courte qu'elle soit. Rons. 

129. Citons aussi, entre autres, la mention du nom de Muret faite s.v. Bruine, Cercle, Circulaire, Escoulement, Lotes, Menelas, Nau, Obget, Pantois, Paragonner, Pentois, Presagir, Pythagoriens, Sanglier, Tertre, Tormenter ; et à Belleau s.v. Barbelé, Poupelé.

130. Voir aussi surgetter ( Triomphe de Henry  x 4).

131.  Porte-blé. Rons. // Porte-couronne. Rons. // Porte-flame. Rons. // Porte-maison. Rons. // Porte-laine. Rons. // Porte-lance. Rons. // Porte-proye. Rons. // Porte-lois. Rons. 

132. Cf. 2.4.1.9.

132a. Cf. Wooldridge, 1993.

133. Cf. 2.4.2.3, numéros 6, 7 et 8.

134. Baudoin et Poille donnent basilie pour les deux ; Voultier corrige en basilic.

135. Les chiffres entre crochets renvoient aux numéros d'entrées de la bibliographie (2.4.2.3).

136. N'ont pas été inclus : Bible [9], Antonio de Lebrija [25], Du Vair [36] ; plus les auteurs/textes non identifiés : de Bris [11], Poille [27].

137. Voir différentes sections de 2.4.1, en particulier 2.4.1.9.

138. Baïf est cité s.v. Bergeail, Chourme, Deshaité, Gueuse, Hetter, L'estrade, Meschanceté, Naziller, Peautre, Pesteler, Pilastre, Primevere, S'aherder, Vale, Viander ; Garnier s.v. Affertiler, Ceindre, Charongniers, Cholereur, Cholere, Defensable, Desmaisonner, Estival, Exclaver, Haras, Hosteler, Larmeux, Mourable, Nopcierement, Orager ; Tyard s.v. Aboucher, Courcé, Desflamer, Deleble, Enjasper, Glissamment, Importable, Indeleblement, Indolence, Lampegeant, Meritément, Succulent.

139. Sous les lettres I et T, le nom d'Amyot apparaît s.v. Jecton, Imageur, Impieux, Impieusement, Imputer, Inanition, Incorrompable, Indication, Indire, Influer, Insolentement, Insperé, Inspirement, Insperirement, Intendible, Investir, Joindre, Jouir, Irreligieusement, Juridiquement, Taquinerie, Taquinement, Tare, Taré, Taudis, Tension, Tenvité, Terrestreité, Tesniere, Testure, Theatrale, Theriaque, Tiles, Tirer, Tistre, Tormente, Tortue, Tousjours, Tout, Trespasser, Tresser, Triacleur, Tumultuairement, Tunique, Tureau.

140. Sous les lettres E et F, le nom de Boaistuau est donné s.v. Effemination, Enfantiller, Entretenir, Escort, Esmouvoir, Estranger, Evangeliser, Extraction, Failloit, Faonner, Favoriser, Ferail, Formy, Fouldroyer.

141. Sous les lettres N, O et P, le nom de Herberay figure s.v. Naviger, Navire, Norrir, Orbe, Ordonnateur, Ormaye, Paour, Parer, Parquer, Peneux, Perfectionner, Perplex, Pleur, Pourparler, Pouvoir, Preordonner, Proteste, Protest.

142. Sous les lettres B, C et D, le  Triomphe de Henry  est cité s.v. Bancher, Bizeté (x2), Bragues, Brazer, Brazé, Broder, Broderie, Cannetilles, Canetille, Caparenson, Cardinal, Cartoche, Ceint, Chamarre, Chapeline, Chapiteau, Chiorme, Colures, Conduire (x 3), Consolateur, Corbin, Coronide, Coronice, Cotoyre, Coucher (x 3), Courroyes, Courroy, Coustelades, Crenes, Crespir (x 2), Cullieres, Cyntre, Damasquin, Damasquine, Damas (x 2), Davanthier, Delivrer, Derompre, Desemparer, Despars, Desseings, Diaphane, Diagonée, Diamant (x 2), Doigt, Double, Doulsaine, Drap, Ducal.

143. Du Fouilloux est cité s.v. Ameuter, Andoilliers, Armes (x 2), Arres, Assentir, Avier, Baillarge, Baillot, Barraut, Baude, Baux, Bosqueresques, Braimer, Bransler, Buisson, Carnage, Chair, Change (x 2), Charbonniere, Chevilleures, Cleraut, Contrepied, Couple, Courir, Cuider, Defenses (x 2), Dresser (x 3), Effiler, Empunaisir, Esclamé, Esgail (x 2), Espiee, Essorer, Esverer, Foncer, Forhus, Forhuer, Fort, Foule, Gaignage, Greffier, Gresle, Gris (x 2), Haquebutiers, Harder, Hoise, Hourvaris, Humectifier, Jointes, Joubar, Juste, Laictee, Lancer, Lice, Maille, Malmener (x 2), Marcher, Marteau, Matras, Membre, Meute, Miraud, Nager, Né, Nez (x 2), Orienté, Parler, Piece, Quester, Receler, Relais, Relever, Repos, Requerant, Requester, Rere, Routes, Sener, Souillard, Taille, Venaison, Veneneux, Vent (x 2), Vermet, Viandy, Voyé.

144. Guevara est cité s.v. Antenne, Calfeutrer, Candalizza, Comite, Faire, Hune, Ourse, Pontal, Pouge, Pouppe (x 2), Scotta, Scottar, Toppe, Vogu'avant, Voguer, Voile.

145. Le nom de Lizet apparaît s.v. Amendable, Arbitrer, Concordablement, Distraict, Exonie, Inamendé, Insidiation, Mobiliaire, Perturbatifs, Plaintif, Prefiger, Proteler.

146. Cf. 2.1.5.3.2, note. Une dizaine de sources sont communes à l'édition de Poille et au Thresor de la langue françoyse de Nicot (voir Wooldridge, 1989).

147. Le numéro 6 est tantôt le numéro 7, tantôt le numéro 8.

147a. Cf. Wooldridge, 1995.

147b. Cf. Wooldridge, 1998b.

147c. Cf. Wooldridge, 2001.

147d. Cf. Wooldridge, 1995, 1998a.

147e. Cf. Wooldridge, 1993, 2001.

148. Voir aussi :  Dresser vn cerf semble estre dict dresser en autre signification dans Fouil.  ;  Gabie semble estre autre chose que Hune. T. d. h.  ;  Iaueline de barde semble estre la mesme chose que pertuisane  ;  Pertuisane & iaueline de barde semblent estre tout vn. T. d. H.  ;  Rade semble estre l'extremité iusques où se retire la mer quand elle fluë & refluë & s'eslongne de ses bords & limites accoustumez Bartas premiere sepmaine, li. 3. p. 52. la mer a ses accez & manie à passades des rades à la terre & de la terre aux rades  ;  Rampaille, bestes que l'on appelle rampaille, beste comme ie croy à deffence .

149. L'alinéa le plus long se trouve s.v. Oeilletures (voir 2.4.3.3).

150. Cf. RAMER et RESPIRER, à 2.4.1.8, les articles CONDUIRE, DESMENTIR, TRACER et VERGONGNER, et d'autres exemples ci-dessus passim.

151. Voir aussi :  De, oublié par fois en la construction commune. Rons. // Moy qui suis coustumier brouiller mes vers, & les furies qui ont soin venger le mal  ;  Faire, cuisse faite autour. Rons. // Voyez, tour & tournois  ;  Celuy qui a translaté Corneil Tacite translate ces mots. Extrema rupis abrupta // Le bout de la roche estoit vne falaize coupee en precipice au 5. liure des Histoires  s.v. Falaise ;  Farre, voyez Muret sur Rons. // Il escrit indifferemment Phare & fare  ;  Flux & reflus de la mer, voyez reflus // Flux, est quand elle vient amont & reflux quand elle s'en retourne, voyez ci dessus flot  ;  Que, superflument repeté. Belleau // Et l'ont feru que sagettes que careaux plus de quarante  ;  Tançons, pour querelles & aspres complainctes. Rons. // Muret l'explique querelles complaintes, & Belleau l'explique courroux  ;  Tristeur, tristesse // Voyez dueil fascherie .

152. Voir d'autres exemples pris dans  Triomphe de Henry  à 2.4.2.1. La tendance à répéter les extraits de ce texte, alliée à la nature répétitive de celui-ci, explique la fréquence 'anormale' de mots comme broderie (12), satin (14), veloux/velours (24).

153. Nous citons d'après l'article RUBIS ; voir aussi GOLFE, HAVRE, PORT.

154. Cf. 2.4.3.7.

155. Cf. greslette cité à 2.4.3.7.

156. Cf. s.v. Fourrage :  Fourrage és rateliers és mangeoires, és litieres & estables  [sic].

157. Cf. 2.4.1.6 et 2.4.1.8.

158. Cf.  Espanouyr, Rons. & Belleau  s.v. Espanir.

159. HAVRE renvoie à PORT où les différences sont expliquées.

160. Dans P 1628 on lit  Iactura  à la place de  iustitia .

161. Cf. 2.4.2.1.